Inhibiteur de feu 100 secondes

69.90  TTC soit 58.25  HT

Efficace sur tous les types de feux (Classes A, B, C, E et F)
Durée d’extinction très longue (de 25 sec. à 100 sec.)
Ultra compact, ultra léger (de 230 g à 550 g)
Non pressurisé, aucun risque d’explosion
Très simple d’utilisation
Durée de vie illimitée
Aucun entretien
Sans résidus, sans corrosion
Non toxique — Respectueux de l’environnement

Description

Voici l’inhibiteur de feu de nouvelle génération, très simple d’utilisation et efficace sur tous les types de feux. Il se présente sous la forme d’un cylindre aux dimensions extrêmement réduites ; une partie supérieure constituée d’un tube métallique contenant la poudre d’extinction et une partie inférieure en plastique qui sert de manche pour la prise en main.
Léger et compact, d’une extrême portabilité, l’inhibiteur de feu trouve aisément sa place dans la cuisine, le garage, la voiture, la moto, le bateau et même sur soi, dans sa poche ou le long de la ceinture. Dans sa version la plus légère, l’inhibiteur de feu offre une durée d’extinction 3 fois plus longue avec un poids 10 fois plus léger que les extincteurs les plus compacts. Et quand les plus gros extincteurs affichent un poids de près de 20 kg et un temps de décharge de 50 secondes, le plus grand modèle de l’inhibiteur de feu présente une durée d’extinction de 100 secondes avec un poids plume de 365 grammes.
Et si les extincteurs traditionnels demandent une maintenance annuelle et un remplacement tous les 3 ou 5 ans, tous les modèles de l’inhibiteur de feu Fire Suppression Systems ne requièrent aucun entretien particulier et leur durée de vie est illimitée. Quant à leur garantie, elle est de 3 ans, quand les extincteurs traditionnels dépassent rarement 2 ans.

Décliné en trois modèles, l’inhibiteur de feu possède des caractéristiques jamais vues à ce jour pour un extincteur.

Efficace sur tout type de feu : Classe A (matériaux solides), Classe B (liquides inflammables et solides liquéfiables), Classe C (substances gazeuses), Classe F (huiles et graisses) et feux d’équipements électriques et électroniques sous tension jusqu’à 100 000 V.

Sans résidu, il permet de protéger les moteurs, les câbles électriques, les installations informatiques… Livré avec pince de fixation.

Le saviez-vous ?
Après la noyade, l’incendie est, en France, la seconde cause de mortalité par accident domestique chez les enfants de moins de cinq ans. Avec plus de 250 000 cas recensés en France chaque année, l’incendie domestique représente un problème de santé publique majeur ; les conséquences humaines sont souvent dramatiques, car quand il ne tue pas, l’incendie entraîne chez les victimes de très graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques.

• 10 000 victimes chaque année dont environ 800 décès
• 1 Français sur 3 sera victime d’un incendie au cours de sa vie
• 1 incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes
• La température d’une pièce en feu atteint près de 600 °C en 5 minutes
• Il faut un verre d’eau la 1re minute pour éteindre le départ de feu et un seau d’eau la 2e minute. À la 3e minute, il faut une citerne.
*Source FNSPP — www.pompiers.fr et Santé Publique France — www.santepubliquefrance.fr

La prévention et la lutte contre les incendies
En matière de lutte contre l’incendie et de prévention des brûlures, en plus des textes qui réglementent les produits les plus à risque — appareils électriques et électroménagers, système de chauffage… — les pouvoirs publics réalisent chaque année une campagne de prévention, qui réunit autour de l’agence « Santé Publique France », les ministères de la Santé, de l’Intérieur, du Logement, les sapeurs pompiers, la Commission de la sécurité des consommateurs, des représentants des victimes d’incendies, des associations de consommateurs et des organisations professionnelles. L’agence « Santé Publique France » profite de chacune de ces campagnes de prévention pour édicter les règles de base afin d’éviter la provocation des incendies domestiques.

Les règles de base
• Une installation électrique saine, sans surcharge des circuits sur une même prise de courant
• Dans la cuisine, attention à l’huile sur le feu, au grille-pain et à tous les appareils électriques
• Des installations de chauffage régulièrement entretenues
• Pas de stockage inutile de combustibles
• Dans la chambre, ne jamais fumer au lit
• Ne pas utiliser d’alcool ou d’essence pour allumer la cheminée ou le barbecue
• Installation d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF)
• Avoir un extincteur chez soi
*Source Santé Publique France — www.santepubliquefrance.fr

Avoir un extincteur chez soi
Si le législateur, par la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, a rendu obligatoire l’installation de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF) dans tous les lieux d’habitation, avoir un extincteur chez soi reste encore aujourd’hui une simple recommandation. Pourtant L’agence « Santé Publique France » précise dans ces différentes campagnes de prévention que les extincteurs permettraient d’intervenir sur un grand nombre de départs de feux et de limiter au maximum les dégâts matériels provoqués par les flammes. Et plus les extincteurs seront placés à des endroits facilement et rapidement accessibles, plus les habitants pourront réagir rapidement et circonscrire un feu naissant.

Pourquoi le taux d’équipement d’extincteur chez les particuliers reste-t-il faible ?
Bien qu’ayant démontré leur avantage dans la lutte contre les incendies domestiques, les caractéristiques des extincteurs traditionnels apparaissent trop contraignantes pour de nombreux particuliers. Un extincteur traditionnel est imposant ; il peut peser jusqu’à près de 20 kg et mesurer jusqu’à un mètre de haut. Pressurisés, les extincteurs traditionnels doivent être vérifiés tous les ans par des spécialistes et ont une durée de vie limitée. De même, son utilisation peut paraître délicate à chacun de nous ; à chaque extincteur son type de feu et utiliser le mauvais extincteur pour éteindre un début d’incendie peut s’avérer inutile, voire dangereux.

La protection contre les incendies domestiques peut sembler compliquée, pour ne pas dire inaccessible pour tout un chacun. Or, il existe aujourd’hui un tout nouvel inhibiteur de feu, issu de la recherche spatiale, compact, léger, facile à utiliser face à n’importe quel type de feu, et qui trouve sa place dans un tiroir : l’inhibiteur de feu.

Applications :
L’inhibiteur de feu est apte à toutes formes d’utilisation pour un début d’incendie, à la fois dans le cadre domestique, professionnel, industriel, et à bord de tous les types de véhicules. L’inhibiteur de feu est insensible à la corrosion et ses composants sont contenus dans un tube d’aluminium, ce qui le rend utilisable aussi dans toutes les embarcations.
• Maisons et appartements (cuisine, garage, atelier, tableau électrique…)
• Bureaux et commerces (laboratoire, local technique, cuisine, entrepôt…)
• Immeubles et habitations (parties communes, caves, parking…)
• Industrie (chimique, pétrolière…)
• Télécommunications et informatique (serveur, datacenter…)
• Véhicules (voitures, camping-cars, camions, motos…)
• Embarcations (bateaux, zodiac…)
• Sports (course automobile et moto, rallye, kart, plaisance…)
• Loisirs (Barbecue, camping, outdoor…)
• Sécurité (forces de l’ordre et de sécurité, pompiers, militaires…)

Efficace sur tous les types de feux
À l’exception des feux de classe D, caractérisant des feux de métaux dans des environnements industriels très particuliers, et dont l’extinction nécessite l’intervention de professionnels de la sécurité incendie, l’inhibiteur de feu est efficace sur toutes les autres classes de feu :
• Classe A (feux de matériaux solides : bois, papier, tissus, plastiques…)
• Classe B (feux de liquides : hydrocarbures, alcool, solvants, acétone, paraffine, plastiques (polyéthylène,
polystyrène), graisses, goudrons, vernis, huiles, peinture…)
• Classe C (feux de gaz : propane, butane, acétylène, gaz naturel ou méthane, gaz manufacturé…)
• ex-Classe E (feux d’équipements électriques : moteurs électriques, relais, transformateurs, poste technique, tableau électrique…)
• Classe F (feux d’auxiliaires de cuisson : huiles et graisses végétales ou animales)
Plus d’angoisses et de mauvaises surprises dans le choix de l’extincteur quand le feu se déclenche ;
l’inhibiteur de feu est efficace, quel que soit le type d’incendie.

Témoignage
Interview de M. Frédéric Ledoux, chef de la police municipale d’Épinay-sur-Seine, en Seine Saint-Denis (93)
«J’ai acheté 20 inhibiteurs de feu afin d’équiper nos 10 véhicules, notamment en substitution des extincteurs classiques déjà présents dans certaines des voitures de patrouille. En effet, ces derniers présentent de nombreux inconvénients : nécessité d’entretien annuel avec date de péremption, volumineux et lourds avec une obligation de les fixer dans le véhicule. De plus, ils ne sont efficaces que sur un nombre restreint de types de feux.
Nous avons utilisé les inhibiteurs de feu durant les festivités du 13-14 juillet. C’est une période intense pour les forces de police : feux de poubelles, voitures, feux d’artifice, utilisation de mortiers… Toute l’équipe était mobilisée pour une mission de sécurisation. Dans nos sacs à dos, chacun détenait des cartouches extinctrices de feu et de flash-ball pour pouvoir agir rapidement contre les départs de feux. Comme prévu, la soirée a été très mouvementée et de nombreux feux ont été déclenchés. Grâce au professionnalisme et à la réactivité de nos agents, qui ont pu employer les inhibiteurs de feu, nous avons pu agir très rapidement pour éteindre ou atténuer certains foyers avant l’arrivée des pompiers. L’utilisation des inhibiteurs de feu a permis de limiter énormément les dégâts. »

Informations complémentaires

Poids0.23 kg
Dimensions3.3 × 3.3 × 25.4 cm
Métiers

Aéroport, Agents de sécurité, Ambulances, ASVP, Convoi Exceptionnel, Douane, Engins Agricoles, Gendarmerie, Mairies et Collectivités, Motards, Police, Routes et Autoroutes, SAMU-SMUR, Sapeurs-Pompiers, Semi-remorque PL, SOS Médecins, Travaux Publics, Véhicule de dépannage, Véhicules de voirie, Viabilité hivernale

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Inhibiteur de feu 100 secondes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *